eorthodontie.com
Utilisateur
De passe


Juju Juju 06/04/2008 21:28
message 1
Collaboration omnipraticien/ étudiante en cecsmo.
Bonjour à tout le monde,

Comme vous vous en doutez ( vu certains de mes posts sur les salaires d'étudiants cecsmistes, les types de collabo ), je recherche activement du travail en ortho ( je suis en cecsmo 2 maintenant ).
Or, la seule réponse positive que j'ai eue ne voulait pas me donner un centime de plus que 20 euros de l'heure, pour uniquement 2 après-midi par semaine, en me faisant signer un clause de non-conurrence comprenant les coins intéressants pendant 5 ans, non rémunérée, de surcroît.

Bref, pour tout un tas de raisons ( même s'il décidait de rémunérer cette clause ) j'ai refusé, et je me retrouve sans rien ( mais bon, être condamnée à ne toucher que 600 euros par mois tout le temps où je reste chez lui, c'est quand même moyen ).

Un ami à moi, qui fait de l'omnipratique, m'a proposé un poste de collaboratrice, où je ferais essentiellement de l'ortho ( au début essentiellement mainteneurs d'espace, voire redresser des piliers de bridge ). A priori cela me semble intéressant, sauf que je me pose plusieurs questions :
- n'est-ce pas embêtant pour les orthos qualifiés de la même ville
- s'il y a besoin d'une entente préalable comment procéder ( car je serai salariée, donc pas de feuille de soins à mon nom, faut-il qu'il en demande au sien ? )
- n'est-ce pas prétentieux pour une étudiante en 2ème année de CECSMO que de faire ainsi de l'orthodontie en cabinet toute seule ? ( je saurai résoudre des cas simples, maintenant vous me collez un cas chir, genre une classe III avec de multiples agénésies comme j'aien ce moment à l'hôpital, je me mets à pleurer )
- au niveau assurance comment est-ce que ça marche, faut-il que le praticien prenne une assurance pour l'ortho spécifique ?
- au niveau matériel, vu que je vais commencer doucement, je n'aurai au début pas besoin de grand chose, mais quand même il y a quand même un petit investissement à lui demander
- au niveau appareils ( par exemple arc lingual ) ne vaut-il pas mieux que je les fasse moi-même au début, pour éviter des frais supplémentaires tant que j'ai peu de patients ?

Voilà toutes mes interrogations ( elles sont nombreuses ), je sais que les membres du forum sont toujours de bon conseil, donc je m'en remets à vous.

Merci d'avance
05/06/2009 14:12
flaggada flaggada 28/03/2007 18:35
message 2
Re: Collaboration omnipraticien/ étudiante en cecsmo.
Bon épineux problème que voila.
Un confrère qui cherche à en exploiter un autre ce n'est pas beau. Les clauses d'exclusions sont des accords d'apothicaires dans tous les sens du terme.
Peur que tous les patients partent avec la jolie collaboratrice, c'est avoir bien peu de foi dans son travail. J'ai toujours trouvé cela malvenu mais bon je me calme ou Norton va me censurer. De toutes façons je crois qu'une directive européenne va supprimer ces clauses!
20 euros de l'heure c'est mieux que rien, mais seulement deux après midi, c'est short faut trouver un deuxième truc à coté. Mais rien que pour la clause, je ne m'entendrais pas avec la personne après chacun son truc, le but étant d'apprendre et pas d'y passer sa vie.

Pour ta solution du dentiste à mon avis tu vas y perdre ton temps, sauf si tu y fais de la dentisterie car les micros cas (redressement molaire etc...) et dans le cadre d'une "création du poste", ça ne va pas drainer beaucoup de monde pendant tes 3 ans restants.
Si tout de même tu veux te lancer la dedans:
- pas d'assurance spécifique autre que ta RCP
- fait tes prothèses toi même ça t'occuperas et tu ne perdras pas la main
- ce qui est prétentieux c'est de ne pas travailler, se lancer avec quelqu'un à coté c'est quand même une sécurité (pour retomber sur ses pattes au cas où), se lancer seul c'est possible mais il vaut mieux avoir un référant, et envoyer les cas difficiles à la fac ou a un collègue. Tu peux poster tes cas sur le forum si tu as besoin. C'est dommage pour les cas difficiles car c'est le plus intéressant.
- le matériel, même un petit peu ça te coutera très cher et c'est difficile à rentabiliser sur une faible activité
- pour les DEP, demande des feuilles à son nom en barrant l'en tête et en mettant le tien
- pour ce qui est de l'ombre que tu vas faire aux autres orthos de la ville et ce qu'ils en pensent, tu t'en fiches, il faut bien que tu vives et eux ça ne les mettras pas sur la paille.
Bon courage
07/06/2009 16:33
Juju Juju 06/04/2008 21:28
message 3
Re: Collaboration omnipraticien/ étudiante en cecsmo.
Merci pour ta réponse Flaggada !

Tes éclaicissements me sont très utiles, je pense que je ne vais pas me lancer là-dedans.
Parce que c'est vrai que ne draîner que la patientèle du praticien avec qui je vais travailler, c'est short pendant 3 ans, d'autant que je ne suis pas certaine qu'il accepte de me salarier dès le début où je ne serais pas forcément rentable ( ce qui lui renviendra trop cher ), et que pendant mon CECSMO je recherche quelque chose de salarié.

Dieu merci depuis que j'ai écrit ce post, j'ai une autre option, mais je pense que j'aurai toujours parfois besoin de venir poster certains cas ici pour profiter de votre savoir. ( genre comment corriger une grosse rotation par exemple )

Merci beaucoup en tout cas
12/06/2009 15:28

 Haut   Précédent   Suivant


Icones